orientation professionnelleorientation scolaire

Améliorer l’orientation scolaire et professionnelle

Un système éducatif à peu près équitable

Le système éducatif français est à peu près équitable en ce qui concerne  son rôle de donner des connaissances de base puisque chacun peut y avoir accès et l’école est gratuite et obligatoire jusqu’à 16 ans.

Quels sont donc les  facteurs d’iniquité éventuels ?

Un système d’orientation scolaire injuste

Les inégalités de l’orientation scolaire

Les inégalités se situent à mon sens beaucoup plus dans l’orientation scolaire et l’accompagnement puisque c’est le rôle qui est  attribué aux parents d’une part, ensuite dans l’orientation professionnelle car elle se fait en fonction des permissions que se donne le jeune d’accéder ou non à certains niveaux d’éducation et des limites qu’il se fixe aussi de façon plus ou moins consciente.

Les inégalités pour réussir son projet professionnel

Les inégalités se situent, enfin et surtout, au stade des études supérieures et des premiers emplois, lorsque la confiance en soi, le réseau, l’appartenance à un  groupe sociale marquée par le respect de ses codes ouvriront plus facilement les portes des meilleurs stages et de la réussite professionnelle.

Une inégalité de réussite professionnelle

Les études pour réussir

L’accès aux études supérieures ne doit bien sûr pas être considéré comme la seule voie pour réussir socialement. C’était peut-être le cas il y a 10 ou 20 ans quand la réussite sociale et professionnelle des diplômés était garantie par une forme de contrat implicite. Ce n’est plus le cas aujourd’hui. Les cartes ont été rebattues et on voit aujourd’hui des parcours professionnels beaucoup incertains pour les cadres et a contrario de beaux exemples de réussite professionnelle pour des gens moins diplômés.

Choisir ses études

Il n’en demeure pas moins qu’ une solide formation de base est un atout (le taux de chômage des jeunes de moins de 25 ans ayant un Bac+2 et plus est en effet seulement de 5%) mais ce n’est plus une garantie et  d’autres voies que celles des universités ou des grandes écoles doivent être reconnues et considérées.  Ainsi par exemple les formations en alternance qui allient des solides bases théoriques à l’acquisition des compétences clés dans l’exercice d’un métier.

Améliorer l’orientation scolaire et professionnelle

Chacun(e) a des talents pour réussir

L’erreur serait de ne pas suffisamment tenir compte dans une orientation scolaire et professionnelle des motivations individuelles et des talents spécifiques de chacun(e). Tout le monde n’est pas fait pour les mêmes parcours d’études.

L’importance de l’orientation scolaire

D’où l’importance de cet accompagnement des lycéens dans le choix de leur orientation scolaire puis des étudiants dans les études en les aidant dans ce cas parfois au travers un coaching à développer la confiance en soi et les contacts nécessaires pour trouver un stage ou chercher un premier emploi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

un × 1 =